Les 4 accords Toltèques de Don Miguel Ruiz
Livres

Vendredi Lecture : Les 4 accords Toltèques de Don Miguel Ruiz

11 août 2017

Aujourd’hui, comme tous les vendredis depuis le début de Madison Road, c’est le jour du Vendredi Lecture.
Je vous parle d’un livre lu récemment et que j’ai aimé, ou pas mais le cas ne s’est pas encore présenté.

Après vous avoir parlé de Agatha Christie et de mon Reading Challenge la concernant, après « Black Out » de Marc Elsberg, je vais vous parler aujourd’hui d’un livre sur le développement personnel. Il y aura pas mal d’article sur ce sujet, dans la rubrique Positive Vibes. Un sujet qui me tient à coeur et qui est important.

J’ai découvert Les 4 accords Toltèques, le livre de Don Miguel Ruiz, l’an dernier. Une recommandation de lecture de Miss Dita (pseudo bien sûr) alors que j’étais en plein questionnement.
J’avoue, à cette époque, avoir lu le livre comme ça. Sans réellement le lire, m’imprégner des mots écrits. En réalité, je n’étais pas totalement prête pour comprendre Les 4 accords Toltèques. Comme beaucoup de choses dans la vie, tout est bien souvent une question de volonté, de vouloir une chose (par exemple arrêter de fumer ou se mettre au sport). Si au fond vous n’êtes pas prêt à entendre les choses, vous aurez beau lire des livres sur le développement personnel, ou je ne sais quoi, ça ne servira à rien. Il faut être prêt.

Un an après ma première lecture, superficielle, j’ai décidé de reprendre le livre de Don Miguel Ruiz. Et voilà, cette année, j’étais prête. Enfin j’ai compris ce qu’il disait, les mots ont fait tilte dans ma tête et ont pris un sens.
Les 4 accords Toltèques sont loin d’être faciles à mettre en place, du moins pas le premier. Mais les autres le sont, les voici :

  1. Que votre parole soit impeccable
  2. Quoi qu’il arrive, n’en faites pas une affaire personnelle
  3. Ne faites pas de suppositions
  4. Faites toujours de votre mieux

 

J’essaye désormais de les mettre en pratique, mais comme je le disais plus haut, avoir une parole impeccable est le plus difficile. Il s’agit de ne se pas critiquer, juger les autres mais aussi soi-même. Et c’est loin d’être évident. Les trois autres sont plus faciles d’accès : prendre du recul sur ce qui nous arrive, ne pas se lancer dans des conclusions trop rapides et se donner au maximum sans chercher à tout prix la récompense.

C’est fou comme en l’espace d’une petite année, on est capable de changer, de grandir.
J’ai relu Les 4 accords Toltèques parce que j’en avais besoin, je voulais comprendre et au fond de moi, j’étais prête. Il y a de très bonnes choses à retenir du livre de Don Miguel Ruiz, même s’il peut paraitre un peu compliqué. Encore une fois, pour ce type de livre, il faut vraiment le vouloir pour pouvoir entendre ce qui est écrit. Ne pas juste survoler la lecture mais qu’elle ait un véritable sens. Parfois, il faut se donner du temps.

 

Et vous, avez-vous lu Les 4 accords Toltèques de Don Miguel Ruiz ?
Qu’en avez-vous pensé ?

Vous pouvez partagerShare on FacebookPin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*