Recherche appartement à acheter (via madisonroad.fr)
Appartement

Recherche appartement à acheter

5 septembre 2017

Ah les joies de la recherche d’un appartement à acheter. Ou que ce soit pour louer d’ailleurs (et je pense que c’est plus compliqué).
Des semaines, des mois de recherche pour le bien qui se démarquera et pour lequel on aura un coup de coeur.

Être propriétaire, c’est une rêve pour certains, comme moi. Certains vont même jusqu’à s’endetter pour le réaliser, malgré le système assez strict sur l’endettement. Mais avant de sortir les sous, il faut le chercher cet appartement à acheter. Et ça, c’est toute une aventure chers lecteurs.

Acheter un appartement, c’est un rêve que j’ai depuis mes 10 ans. Autant dire que c’est mon objectif principal. Un gros projet de vie, un rêve aussi de mes parents qui n’ont pas eu cette chance et ont tout fait pour que je réalise ce rêve.
Je reviendrai plus tard dans un autre article sur comment je m’y suis prise pour le côté financier.

Aujourd’hui je vous parle de mes recherches pour trouver enfin mon chez moi.

Des annonces, des visites, encore et encore…

J’ai commencé à regarder les annonces courant septembre 2015. A ce moment il n’y avait pas grand chose de vraiment plaisant mais je n’ai rien visité avant mars de cette année. Une fois que je connaissais vraiment ma capacité d’emprunt (je vous en reparlerai).

Le premier appartement que je visite me plaît énormément mais c’est un rez-de-chaussée qui donne sur une rue, et exposition nord. Même s’il est très lumineux, je n’aurais jamais eu de soleil et ce n’est pas négligeable pour moi. Coeur brisé car sinon tout le reste était bon (une baignoire !, une cuisine non ouverte avec assez de place pour mettre une petite table). Quelques semaines après ma visite, je repense à lui et vois qu’il est toujours disponible… Mais bon, ne pas se jeter sur le premier bien que l’on visite !

Le deuxième appartement, sur le papier était très bien ! Le prix aussi et vu la surface (40m2), c’est qu’il devait y avoir une « embrouille » quelque part, en plus les photos n’étaient pas top top. Par curiosité, je vais le visiter aussi. J’aime le fait d’être dans une rue calme, avec une boulangerie juste en bas et surtout de n’avoir qu’un seul voisin. Royal non ? Une fois passé la porte, je comprends mieux le prix et l’agent immobilier me le confirmera. Ok c’est un 40m2 mais il y a une grosse perte d’espace avec le couloir qu’ils ont compté dans le séjour. En réalité, le couloir fait 10m2 et le séjour 7m2. Mais le pire, c’est que tout est en angle. Impossible de caser les meubles comme j’aimerais. Et puis l’agent ne fait aucun effort pour me persuader, trouver des solutions. Pas convaincu lui-même, l’appartement mettra du temps à disparaître du site, après une énorme baisse du prix.

L’élu ?

Je craque pour le troisième appartement que je visite. Exposition sud toute la journée, dans une résidence trèèèès calme, une rue calme, proche des bords de Marne (parfait pour moi pour courir). Du calme, beaucoup de calme, exactement ce que je cherche. Malheureusement, loin des transports et sachant que je bosse parfois jusqu’à 23h30, je ne serais pas rentrée avant 00h30 voir 1h du mat. Et puis non finalement. Le coup de coeur aura été trop fort et avec le recul, j’ai vu les défauts : la chambre était sous les toits donc impossible d’avoir un vrai lit et surtout, ils avaient déjà voté les travaux pour le toit ce qui aurait dit que j’allais en plus devoir payer 4 000€. Au final, l’appartement revenait plus cher que prévu avec ces travaux.

C’est le bon, ça y est ?

L’appartement numéro quatre semblait être le bon !
Dans le même que le premier que j’avais aimé, pour moi c’était un signe. Le prix était bien en-dessous de ce que je pouvais donc c’était un plus, la surface grande (36m2). La visite se passe bien, la salle de bain qui était le gros, gros point faible de l’appartement (je n’ai jamais vu une salle de bain aussi moche et mal agencée !). Mais les travaux à y faire ne faisaient pas peur à mon père et ses amis qui sont dans le métier. De plus, j’avais vu sur Pinterest (mine d’or), un exemple de salle de bain qui convenait parfaitement à l’espace.
Feu vert de papa et maman, je signe une promesse quelques heures. Mais une semaine plus tard, pendant la signature du compromis, j’apprends qu’il y aura d’autres travaux à faire. J’avais pourtant demandé à l’agent ce qui était prévu pour les travaux et n’avait parlé que de la salle de bain et éventuellement de la cuisine. Je signe quand même, sachant que l’acheteur a 10 jours pour se rétracter sans devoir payer une indemnité au vendeur.
Réflexions, discussions avec mon courtier et d’autres propriétaires. Je renonce finalement à cet achat 2 jours après.
Certes l’appartement n’était pas cher mais avec les travaux prévus de la salle de bain + ceux « cachés », autant avoir un appartement à acheter plus cher mais sans travaux important.

Un appartement à acheter c’est…

Un appartement à acheter, ce n’est pas une partie de plaisir pour moi. Mars et avril auront été une « bonne » période avec pas mal d’annonces et donc ces quatre visites. J’en visite un cinquième par pure curiosité : prix extrêmement bas, bonne surface, dernier étage et les photos rendaient bien (ils sont forts ces agents quand ils veulent). Mais l’immeuble est très moche comme l’intérieur, les fenêtre de l’appartement sont très basses et ne laissent pas rentrer le soleil malgré l’exposition et il n’y a pas de cuisine, pas de possibilité d’en faire une et pour monter les meubles, c’est apparemment très compliqué.

Un appartement à acheter au final c’est très long, bon vous me direz que ça fait seulement six mois que je visite et que parfois il faut au moins un an.
Pendant mes vacances à Arcachon, les annonces ont commencé à revenir mais je n’ai rien vu de vraiment intéressant. Je me suis demandée si je n’étais pas trop exigeante…
J’espère que tout se débloquera d’ici les prochaines semaines, pour avoir mon chez moi à la fin de l’année, ou bien pour débuter 2018 sur de nouvelles bases.

 

Un appartement à acheter, ce qu’il faut savoir :

  • ne pas se précipiter à acheter
  • ne pas céder au coup de coeur, sauf si c’est vraiment le bon
  • visiter minimum 4 biens
  • bien demander à l’agence les travaux prévus pour l’appartement ET l’immeuble
  • la recherche peut prendre du temps, beaucoup de temps
  • ne pas hésiter à demander des conseils auprès de propriétaires

 

Voilà pour cet article Recherche appartement à acheter ! Je vous tiendrai au courant de mes avancées et comme prévu, je ferai très rapidement un article sur ce qu’il faut savoir pour être propriétaire et la partie financière de l’achat.

Vous pouvez partagerShare on FacebookPin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone

Only registered users can comment.

  1. Tu as raison la recherche d’une maison est loin d’être facile !
    Pour ma part, je ne fais que regarder pour l’instant, je n’ai rien visité, et mon problème c’est que je craque sur tout (en photos bien sûr!). J’ai tendance à vite m’emballer, alors ça promet pour la suite !
    J’ai hâte d’en savoir plus sur tes recherches !
    Bises,
    Jen

    1. Haha je suis pareil ! Je me vois vivre dans chaque appart visité et j’ai tendance à tout aimer (sauf le 5ème). Donc c’est compliqué. Mais je ne désespère pas ! A force de faire des visites, je m’emballe quand même un peu moins 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*