Devenir proprietaire : 5 choses à savoir (via madisonroad.fr)
Appartement

Devenir propriétaire : 5 choses à savoir

19 septembre 2017

Devenir propriétaire, une envie pour certains et une étape par laquelle je suis actuellement en train de passer.
Je vous ai déjà parlé de ma recherche d’appartement à acheter et aujourd’hui je voulais vous faire un premier article récapitulatif sur 5 choses à savoir, à préparer si vous souhaitez aussi devenir propriétaire.

Parce que ça ne se fait en un claquement de doigts ou sur un coup de tête, à moins d’avoir de très, très bonnes finances, il y a des choses importantes à savoir avant de se lancer. Des choses que j’aurais aimé savoir un peu plus tôt.
Je précise que j’achète seule et que ça complique un peu plus mes démarches, mais je vous en parlerai plus tard.

Avoir un apport

Pas de mystère là-dessus. Avoir un apport n’est aujourd’hui pas négligeable pour obtenir un crédit ! A moins de gagner 10 000€ net par mois, il vous faudra mettre de l’argent de côté. Par sécurité et pour plaire aux banques.
Ouvrez le plus tôt possible un PEL (Plan Épargne Logement, le plafond est de 61 200€) et mettez régulièrement 100-200€ selon vos moyens.
Comme les banques aiment les gens qui ont des dépenses (loyer+impôts+vie quotidienne) et arrivent à économiser, vos économies seront un bon point pour votre dossier.

Mon profil est particulier, je vous en reparlerai, et donc les banques ne m’aiment pas trop (j’ai l’habitude ^^). Et donc même si j’ai un bon apport, elles ne sont pas rassurées.
Leur mentalité est assez bizarre car, grossièrement, elles préfèrent les gens qui sont dans le rouge plutôt que ceux qui sont dans le vert quoi qu’il arrive.

Bref, économisez un maximum et le plus tôt possible (j’ai commencé à 11 ans). Votre apport doit au moins d’être de 10 000€, si vous avez plus tant mieux mais en dessous, si vous n’avez pas un gros salaire, ça sera difficile.

Connaître sa capacité d’emprunt

Avant je vous aurais dit de consulter un courtier mais mon expérience personnelle étant très négative de ce côté, et après questionnement auprès des banques, le courtier n’est pas forcément une bonne solution. Attention, il y a peut-être des courtiers sérieux et honnêtes, mais dans le doute…

J’avais fait le tour de quelques banques pour connaître exactement ma capacité d’emprunt et finalement je me suis tournée vers un courtier.
Il faut savoir que la consultation est gratuite tant que celui-ci ne vous fait pas signer un mandat. Donc vous pouvez toujours en voir un, ça ne vous coûtera que du temps. Mais sachez, d’après mon expérience et l’avis des banques, que les simulations d’un courtier peuvent être fausses. Il vaut mieux faire une autre simulation auprès des banques pour comparer et ne pas faire entièrement confiance à celui-ci. Encore une fois, il y a peut-être des courtiers sérieux et honnêtes…

Pourquoi faut-il connaître sa capacité d’emprunt ? Eh bien tout simplement les cocos, parce que ça vous évitera de perdre votre temps à visiter des appartements de rêve qui, au final, ne rentreront pas dans votre budget ! Vous gagnez du temps, vous ne vous faites pas de faux espoirs et vous faites aussi gagner du temps aux agences immobilières. Beaucoup critiquent cette démarche de futurs propriétaires qui visitent des biens sans savoir s’ils pourront vraiment l’acheter.

Une fois que vous savez cotre capacité d’emprunt, d’après vos économies et votre salaire, alors vous pouvez commencer vos recherches et visites.

Ne pas se précipiter

Je vous en ai déjà parlé dans recherche appartement à acheter, mais je me répète ici.
La chose à ne pas faire c’est de se précipiter et d’acheter le premier bien que l’on visite. Sauf, sauf, en cas d’extrême, extrême coup de coeur qui remplit toutes les cases de votre liste. Et encore, certains qui ont acheté sur un coup de coeur ont fini par avouer qu’ils auraient du prendre un peu plus de temps.
Professionnels de l’immobilier et propriétaires vous le diront, il faut prendre son temps avant d’acheter !
Certains articles spécialisés recommandent même de visiter 5 appartements minimum avant de vraiment penser à signer.
Pas évident de dire non quand ça plaît mais il faut savoir prendre du recul et être patient. Qui sait, le bien « quasi-idéal » peut arriver quelques semaines après.

Avoir des critères, mais pas trop

Savoir ce que l’on veut comme chez soi c’est, bien entendu, important. Mais à moins d’avoir gagné au loto, hérité d’une grosse fortune ou avoir un très bon salaire (toujours lui !), il ne faut pas avoir trop de critères. Car on ne pourra pas tout avoir, surtout pour un premier achat. Il faut faire des concessions sur des points qu’on aimerait, relativiser et voir le potentiel positif du bien.

Personnellement, aujourd’hui pour mes visites, je me fixe 3 critères sur lesquels je refuse de faire l’impasse : un 2 pièces, dans un immeuble/quartier calme et avec une exposition correcte.
Le reste, c’est du détail, comme avoir une baignoire, un balcon, être proche des transports, ou je ne sais quoi. Du coup ça me facilite la vie d’avoir réduit ma liste de critères.

Devenir propriétaire, bien se renseigner

Dernier point à savoir pour devenir propriétaire c’est qu’il faut, bien évidemment, se renseigner correctement sur cette aventure.
Comme je le disais au tout début, on ne fait pas ça comme ça, sur un coup de tête (sauf, encore et toujours si vous avez de très bonnes finances). Il faut se renseigner sur l’état du marché (taux des crédits), les villes où acheter et le taux des taxes, le coût pour devenir propriétaire (je vous en parlerai dans un prochain article).
N’hésitez pas à vous renseigner en amont auprès des banques, des agences immobilières, si vous avez des connaissances qui sont propriétaires, demandez-leur des conseils. Poser des questions, essayez de bien faire les choses pour ne pas avoir de mauvaises surprises à l’une des étapes.

 

Voilà pour les 5 choses à savoir si vous souhaitez devenir propriétaire !
Comme je suis en pleine démarche, je vous partagerai mon expérience en espérant que ça en aide. Je trouve qu’il y a beaucoup de choses à savoir et il existe plusieurs sons de cloche, plusieurs versions.
Si jamais vous avez des questions et que je peux vous aider, n’hésitez pas. Je ne suis pas une spécialiste, c’est mon premier achat, mais étant en plein dedans, je connais déjà pas mal de choses.

Vous pouvez partagerShare on FacebookPin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone

Only registered users can comment.

  1. Ton article est de bons conseils. Cependant, en ce qui nous concerne, on a visité un appartement, qui nous a beaucoup plu, puis 2 autres…et on a finalement signé pour le 1er. On a eu beaucoup de chances car tous nos critères y étaient ! 🙂

    1. La chance en effet ! Déjà qu’il soit encore disponible après la visite des 2 autres et que du 1er coup il remplisse tous les critères 🙂
      Je n’avais pas vraiment de critères au début, ils se sont affinés avec les visites.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*