Des gens inspirants : Malou (via madisonroad.fr)
Positive Vibes

Des gens inspirants : Malou

4 septembre 2017

Il y a une chose que j’ai apprise ces dernières années, c’est qu’il faut s’entourer des bonnes personnes dans la vie.
Ça peut paraitre simple mais ça signifie qu’on aspect de faire passer son bonheur avant tout. Parfois même, avant certaines amitiés. Donc oui, ce n’est pas évident. Mais c’est nécessaire et en faisant ça, on ne ressort qu’avec du positif.

Dans la vie, il faut s’entourer de gens qui nous inspirent, nous motivent, des gens qui pourront nous tirer vers le haut. Parce que l’on aspire tous, au fond d’une façon ou d’une autre, à atteindre le sommet.
Si l’on reste avec des gens qui nous tirent vers le bas, ne nous font pas progresser, c’est parce qu’eux-mêmes ne visent pas le haut. Et quand on cherche soi-même à monter, dur d’y arriver quand autour de soi, personne ne nous donne l’exemple.

 

L’art de la réussite consiste à savoir s’entourer des meilleurs – John Fitzgerald Kennedy

 

Depuis quelques temps, j’essaye de m’entourer de personnes positives, qui me feront progresser. Des gens dont je pourrais tirer l’énergie positive pour moi.
Des amitiés en moins, mais aujourd’hui j’ai trouvé la balance entre mes sources de motivation et mes amis.

Aujourd’hui, j’ai envie de vous présenter Malou, ancienne collègue de boulot qui m’a beaucoup inspirée et motivée.
J’étais, à ce moment, en pleine recherche de ma voie, ce que je pouvais faire de ma vie et ses mots étaient stimulants. Du coup, j’ai choisi de lui poser des questions et de les partager avec vous. En espérant que ses réponses arriveront à en inspirer certain(e)s d’entre vous.

Citation s'entourer de gens positifs

 

Bonjour, je m’appelle Malou, j’approche des 29, je suis encore étudiante et je travaille à côté dans un musée.

Mon parcours scolaire est, de manière générale, plutôt laborieux. J’étais pas tellement première de classe, plutôt celle du fond qui fait quelques conneries. Paradoxalement j’ai toujours eu en moi un désir très élevé d’accomplissement, une quête personnelle très forte, des questions existentielles se sont très vite posées à moi. J’avais un schéma familial pas simple comme beaucoup, mais j’ai compris, bien plus tard, que ces difficultés que j’avais étant plus jeune m’ont donné la force et l’ambition que j’ai, aujourd’hui, de m’accomplir.

Mon rêve, c’est très simple. Faire ce qui me paraît être le plus juste, le plus droit à l’instant T, c’est être en accord avec moi-même. Ma passion a toujours été les arts vivants. J’ai eu la chance de le découvrir très tôt. Pendant beaucoup d’années, j’ai considéré ce rêve comme possible mais aussi paradoxalement comme inatteignable. Mon rêve est aussi celui d’être heureuse (comme tout le monde je pense) mais il commence (pour moi) par l’écoute et la réalisation de soi.

J’ai compris que c’était ma voie et aussi ma foi – tous les moments où j’ai été voir un spectacle (danse et théâtre) et où tout mon corps était littéralement parcouru de frissons, et toutes les fois où j’ai joué … Notamment la toute première pièce .. réalisée au lycée .. j’étais en état de trans totale, c’était incroyable; là j’ai su ! C’est une énergie très forte, c’était indéniable, et là on fait corps avec tout, c’est magique. Ce sont des grands moments de joie, et ça se confirme lorsque le public vient t’en parler après.

Si j’ai rencontré des obstacles, oh que oui, et le plus grand a été : moi-même, j’en étais même venue à tout arrêter .. Je cherchais une autre voie, tout en étant persuadée quand même que je ne pouvais/voulais pas faire autre chose que d’être présente et active aux arts vivants. Je ne me voyais vraiment pas ailleurs. J’ai pendant un temps tout arrêté et au moment où je me suis totalement détournée du théâtre j’ai eu la chance de faire une rencontre qui a été un choc. A partir de ce moment là, j’ai dû tout réapprendre à commencer par accepter d’être et d’assumer ce que je suis, mes choix, mes envies. A partir de là j’ai accepté d’avoir les arts dans ma vie beaucoup simplement et sereinement.

Le conseil que je donnerais aux uns et aux autres c’est d’écouter/ de voir ce que la vie vous apporte, rester positif !
Si vous ne savez pas ce qui vous plaît, alors soyez attentifs, curieux, c’est le meilleur moment.
Ne pas s’inquiéter bien sûr sans trop subir cette pression de savoir absolument ce qu’on veut faire.
Il faut prendre ça avec philosophie.

Vous pouvez partagerShare on FacebookPin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*