Hello 2018 (via madisonroad.fr)
A propos

Bye bye 2017… Hello 2018

1 janvier 2018

Hello 2018 !

2017 est déjà terminé. Le temps passe décidément bien vite et j’ai encore l’impression que c’était hier que je rencontrais les problèmes de voisinage qui m’auront pas mal pourrie le début 2017.

Autant dire que je suis bien contente que cette année se termine. En y repensant, ce n’était pas ma meilleure année mais il y a du positif à travers les petits problèmes que j’ai rencontrés.

Moralement dur

C’est sur le plan moral que cette année 2017 aura été la plus dure.
Je devais faire face à ces voisins violents et fous, qui nous on souvent insultés ma famille et moi. Résultat, de nombreuses mains courantes avant de finir par des plaintes quand il y a eu des insultes racistes et harcèlement de la voisine qui allait jusqu’à me suivre et se cachait quand je me retournais. Elle a 40 ans mais quand on est dérangé, on est dérangé.
Ça a été dur de devoir gérer cette négativité si proche et le propriétaire ne voulait rien faire, ce qui était encore plus dur à supporter. Nous étions les fautifs, nous qui payons chaque mois un loyer élevé mais eux qui insultent et ne payent pas de loyer depuis 2 ans, on ne dit rien.

Bref, j’ai un bel exemple de la vraie vie et du fonctionnement du système.

En plus de ça, je m’étais mise la pression pour trouver à tout prix un appartement à acheter.
J’ai commencé et enchaîné les visites dès mars, j’ai failli signé pour un tellement j’étais pressée puis il y a eu cette longue pause. Plusieurs semaines sans annonce, rien. Et j’avais besoin de partir, loin de ces voisins fous et de commencer un nouveau chapitre de vie.

2017 aura été moralement dur, même une fois que j’aurais signé le compromis d’achat pour mon appartement.
Parce que je suis tombée sur un connard de courtier, qui s’est foutue de ma gueule depuis le début et n’a pas bougé quand je lui ai transmis mon dossier pour qu’il me trouve une banque. Je vous raconte pas l’angoisse qui m’a envahie alors qu’il ne restait plus que 3 petites semaines pour respecter les dates du compromis. Et je ne vous raconte pas l’état dans lequel j’étais quand la banquière m’a dit que mon dossier ne passerait pas et que je n’aurais pas du signer.

Mon dossier sera finalement passé, mais entre temps j’ai eu aussi des problèmes avec la banque en question mais je ne vais pas m’étendre.

Au boulot aussi c’était dur… Je me pose des questions sur le prochain chapitre à ce niveau et je ne sais pas encore de quoi il sera fait.

Des vraies vacances !

2017 c’est l’année où j’aurais pris mes premières vraies vacances en trois ans ! Et mes premières vacances à la mer après 10 ans !
Quelques petits jours à Arcachon, je vous en ai parlé sur le blog, pour recharger mes batteries et surtout mettre les pieds dans le sable chaud, faire bronzette et trempette, faire des balades à vélo, regarder le soleil se coucher.

Ça m’a fait vraiment du bien et moi qui ne voyais pas l’intérêt de partir en vacances (car je m’ennuie vite), j’ai vraiment apprécié et je regarde désormais mes prochains vrais congés.

Un appartement, enfin

Depuis le 30 novembre 2017, je suis propriétaire.

Propriétaire

Un rêve qui se réalise après 15 ans d’économies et de privations. Mais je ne suis pas encore installée car il y a des travaux pour redonner un coup de jeune et remettre aux normes.
Ça a avancé un peu fin décembre mais ça mettra un petit moment avant d’être entièrement viable. Et je ne veux pas y vivre pendant les travaux, même petit.
Ne pas avoir de date définitive sur l’emménagement est aussi compliqué, il y a l’envie bien entendu d’être enfin dans mon chez moi. Et je dois aussi faire avec toujours les mêmes questions : « quand est-ce que tu emménages ?« , « c’est quand la crémaillère ? »

C’est un peu agaçant mais au moins je sais que j’ai mon appartement. J’ai signé et commence à rembourser le crédit dès ce mois-ci.
Quand j’y habiterai, enfin, tout sera parfait, fait à mon goût et aux normes.

Des envies pour 2018

Même si je n’y suis pas encore, je me proche pour 2018 dans mon appartement.
Ce que je veux y faire, comment m’organiser (la maniaque enfermée en moi tape fort à la porte pour être libérée) mais aussi pour pouvoir enfin tout ce que je n’ai pas fait pendant les 15 ans où j’économisais pour cet appartement.

J’ai envie de voyager, de retourner en Angleterre, de visiter des régions de France (quand même), un petit tour en Europe proche, d’aller aux États-Unis (en tout dernier car l’avion et moi… on est pas très amis).

J’ai envie de faire du sport et de m’inscrire dans un club. Mais pas un club de fitness ou autre, ça je le fais de mon côté. Non, refaire du sport en club comme le tennis par exemple.
Je ne sais pas encore quoi mais j’ai envie de faire ça pour la rentrée de septembre.

J’ai aussi envie de me remettre sérieusement au russe, après avoir bien commencé en 2017. Je vous ai dit pourquoi et comment j’apprends cette langue et, même si j’ai lâché vers la fin, j’ai toujours l’envie d’approfondir mes connaissances et de maitriser le russe.
Je reste dans les langues, en 2018 j’ai envie de me remettre à l’espagnol. J’ai perdu la mains depuis l’université mais je me suis remise petit à petit, avec le boulot notamment et les clients hispaniques ne parlant même pas anglais. Donc ça serait plus pratique de connaitre à nouveau mes conjugaisons et un peu plus de vocabulaire.

 

Bye bye 2017. Une année principalement dure moralement mais avec une très bonne note, l’achat de mon appartement bien entendu.
Aujourd’hui, je regarde devant moi et j’espère accomplir plus de belles choses en 2018.

Je vous souhaite à toutes et à tous une excellente année 2018.
Que cette année vous réussisse, que vous puissiez vous épanouir et être heureux dans tout ce que vous ferez.

 

 

Vous pouvez partagerShare on FacebookPin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*