Voyager seul : 5 raisons de sauter le pas (via madisonroad.fr)
Voyages / Sorties

5 raisons de voyager seul(e)

12 juillet 2017

Les vacances sont arrivées, ou vous êtes en pleine préparation de ces dernières, ou comme moi elles sont déjà passées (tristesse…).
Quoi qu’il en soit, j’ai envie de parler voyage sur le blog. Et aujourd’hui, je vais vous donner 5 (bonnes, bien sûr), de voyager seul(e).

C’est un pas à franchir, assez difficile en fonction de l’endroit où l’on veut partir. Peur, appréhension, un peu plus d’inquiétude quand on est une fille. C’est normal mais une fois que l’on a franchi cette étape, les choses changent.

Je suis adepte des voyages en solo. Mon côté sauvage/indépendante sûrement. Mais cela vient aussi d’une des raisons que je vais vous donner.
J’ai aussi plus le réflexe de demander en premier aux gens s’ils partent seuls en vacances.
Enfin bon, voici mes 5 raisons de voyager seul(e).

 

Faire les choses pour soi

La grande leçon que j’ai apprise de la vie, et que ma mère m’a répétée encore et encore jusqu’à ce que je l’adopte, c’est qu’il ne faut pas attendre les gens pour faire les choses. Et c’est aussi ce que me dira Miss S. lorsque je réfléchissais à partir seule à Chicago (je vous parlerai de ce voyage) il y a 3 ans. Je ne voulais pas le faire et pendant 2 ans j’ai cherché quelqu’un pour m’accompagner. J’ai trouvé quelqu’un mais il n’était pas pressé donc après 3 ans d’attente et de ras-le-bol, je me décide à franchir le pas et m’envole seule.

On ne trouve pas toujours des gens intéressés par les mêmes destinations que soi. Du coup, quoi faire ? Attendre les autres ? Faire l’impasse sur nos envies ? Ou vivre sa vie et faire les choses pour soi ?

 

Faire les choses à son rythme

L’un des gros avantages de partir seul(e) c’est que l’on fait les choses à son rythme. On organise les visites comme on l’entend, sans devoir se soucier du rythme d’une autre personne. Car ce n’est pas évident de trouver quelqu’un qui ait la même cadence et souhaite aller au même endroit que vous. Et puis pas de compromis à faire, on fait et on voit ce que l’on veut.
Moi en général je suis du matin donc même en vacances, je me lève tôt pour visiter en toute tranquillité les musées ou autre pendant que les touristes sont encore au lit.

 

Être plus débrouillard(e)

Voyager seul(e) ça veut aussi dire savoir se débrouiller seul(e). L’expression « On ne peut compter que sur soi » prend tout son sens à ce moment, et encore plus quand on part à l’étranger. La langue peut être un obstacle, qu’il faut surmonter d’une façon ou d’une autre. Personne ne pourra demander un renseignement à votre place.
Être plus débrouillard(e), ça veut aussi dire être plus créatif pour savoir s’occuper tout(e) seul(e) et se motiver. Et ça, ce n’est pas donné à tout le monde.

 

Gagner en confiance en soi

Un bon moyen pour gagner en confiance en soir, c’est de voyager seul(e) !
Parce qu’une fois sur place, on ne peut et doit compter que sur soi, on doit dépasser ses peurs.
On accomplit plus en parant seul(e) et on en apprend plus sur soi. Du coup, quand on rentre, on a changé, grandit. On s’est découvert des capacités, on les a affirmés, on sait de quoi on est capable, on sait qu’on peut surmonter les petits obstacles de la vie qui pouvaient nous bloquer avant.

 

Meilleure adaptation

Cela vaut surtout quand on va à l’étranger et rejoint le côté débrouillard. Et puis vous connaissez cette raison de partir seul(e) pour progresser, dans une langue notamment.
Il faut parler, savoir se faire comprendre et comprendre les aitres. Et c’est plus facile de s’adapter et de progresser en étant seul(e). Quand on part avec quelqu’un, on se repose sur l’autre pour faire le travail et l’on reste dans sa bulle, sans vraiment s’adapter. On parle tout le temps français, par exemple, donc quand on rentre, on n’aura pas fait spécialement de progrès dans la langue ou le mode de vie de l’endroit où l’on était.

 

Voilà pour mes 5 raisons de voyager seul(e).
Bien sûr, cela ne veut pas dire qu’il faut faire l’impasse sur les voyages à 2 ou plus. Si vous trouvez quelqu’un comme vous, qui veut aller au même endroit et a le même rythme, il ne faut surtout pas se priver. Partir seul(e) c’est bien, mais partir à plusieurs de temps en temps aussi.

Vous pouvez partagerShare on FacebookPin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*