3 (bonnes) raisons de se déconnecter (via madisonroad.fr)
Positive Vibes

3 raisons de se déconnecter

20 novembre 2017

N’avez-vous pas remarqué que les gens passent de plus en plus de temps rivés sur un écran ? Dans le métro, RER, en marchant, la posture est bien souvent la même pour beaucoup. Tête baissée, les yeux rivés sur son téléphone, sa tablette ou son ordi.

Je m’amuse souvent à compter le nombre de gens dans les transports qui sont scotchés à un écran contre les personnes qui lisent ou bien rêvassent (comme moi). Bien souvent, la technologie l’emporte. Malheureusement.
De plus en plus, je suis tentée de laisser de côté mon téléphone. D’ailleurs, je ne le sors que très, très, très rarement dans les transports. Et quand je suis chez moi, il est en silencieux quelque part.

Nous vivons dans un monde de plus en plus connecté et s’il y a de bons côtés, il y en a aussi des mauvais. Vous les connaissez, tout le monde les connait et pourtant, les comportements semblent loin d’appliquer les recommandations.
L’exemple le plus parlant est celui des enfants à l’école. Souvenez-vous de cette époque où les médecins et autorités tiraient la sonnette d’alarme en disant qu’il fallait que les enfants passent le moins de temps possible devant un écran. Aujourd’hui, les écoles fournissent des tablettes aux élèves. C’est terminé les cahiers et les livres.

Enfin bon, je ne vais pas me lancer dans une tirade sur ce sujet. Mais j’ai envie de partager aujourd’hui avec 3 (bonnes) raisons de déconnecter.  (Donc après avoir lu cet article, vous pourrez vous déconnecter ^^)

Profite du moment

Avoir le nez rivé sur un écran, ça coupe du monde extérieur, quoi qu’on en dise. Les réseaux sociaux, internet, et compagnie ce n’est pas la vraie vie. On loupe tellement de choses en gardant la tête baissée. On loupe des informations, ou bien on loupe les magnifiques couleurs de l’automne. On loupe le moment, on ne verra pas le sourire de cet enfant, on ne croisera pas le regard de ce jeune/jeune femme qui prend les transports au même moment, on mettra du temps à remarquer cette mère avec sa poussette qui a besoin d’aide.

La technologie c’est bien joli mais ça nous coupe des interactions avec l’extérieur. Ça nous désociabilise pas mal, surtout quand on est dehors. Alors, profitez du moment, pour quelques minutes. Regardez autour de vous, apprenez à observer le monde qui vous entoure. Vous verrez, ça fait du bien et il y a de belles choses à voir.

Meilleur sommeil

Celle là, vous la connaissez bien. C’est bien une des rares que les professionnels de la santé continuent d’appuyer.

Vous avez du mal à dormir ? Avez-vous essayé de vous déconnecter au moins 30 minutes avant d’aller au lit ? Pas d’ordinateur, pas de téléphone, pas de télévision, aucun écran avant de rejoindre les bras de Morphée et vous sentirez une différence. Le cerveau est plus reposé, les yeux sont moins fatigués par la lumière.

Je suis une adepte et je vois bien que les soirs où je me laisse tenter par la télé ou tout autre écran et que je vais au lit juste après, je dors assez mal.

Meilleure productivité

En général, quand j’écris un article, je me concentre uniquement à ça. Pas de Facebook ou de Twitter d’ouvert, juste ma page WordPress. Du coup, je n’ai pas de distraction, je suis concentrée sur mon article et je ne m’éparpille pas sur tel ou tel site pendant que j’écris et réfléchis. Je le faisais avant mais je perdais beaucoup de temps, avec les notifications ou bien simplement la tentation.

Quand j’allais en cours, pareil. Je faisais mes devoirs devant mon ordinateur avec mon téléphone à côté. Et j’étais tentée et dérangée. Résultat, je faisais mal et moins vite mon travail. Dans ma dernière année de fac, j’allais régulièrement travailler à la bibliothèque et mes résultats ont bien changé. Sans aucune distraction à côté, il n’y a pas d’autre choix que de se concentrer sur son cahier et ses livres.

On gagne donc largement en productivité et en concentration en se déconnectant. Faites le test, éloignez toute source de tentation, les écrans, et vous verrez que vous arriverez à mieux travailler.

 

La technologie ça a du bon, il ne faut pas le nier. Mais il faut passer le moins de temps possible dessus, pas plus que nécessaire.

Il faut revenir à des choses plus terre à terre, plus humaines, plus normales. Bien sûr, ce n’est pas évident pour la nouvelle génération qui est née avec un portable dans les mains. Mais pour les autres c’est possible. Avant d’avoir un smartphone dans les mains, vous pouviez voir un film sans problème, le monde continuait de tourner pendant 1h40 et vous n’aviez pas besoin de savoir ce que le monde dehors faisait. Tout allait très bien non ? Alors, rangez un peu ces téléphones, tablettes et compagnie et déconnectez-vous. Profitez.

Vous pouvez partagerShare on FacebookPin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone

Only registered users can comment.

  1. Si ton article est de bonne intention, je trouve que cest tres abusé d’écrire que cest terminé de livres et de cahiers à lecole. Les ecoliers francaises passent toujours 5h par jour devant. Certaines ecoles beneficient de tablettes mais partagées sur plusieurs classes, ca reste un temps minoritaire. Et surtout une minorité en France. C’est plutot à mon avis à la maison que les ecrans font des ravages.

    1. Merci pour ton retour. Abusé est un bien grand mot je trouve.
      Comme je l’ai dit, je ne vais pas rentrer dans une grande tirade à ce sujet, parce que je ne sais pas ce qui se passe réellement. Je ne fais que constater par rapport aux reportages, affichages dans ma ville ou autre. Même que ce soit peu de temps, je trouve ça dommage que l’école s’y mette aussi. Mais comme tu dis, le plus gros vient de la maison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*